Salade de pâtes, spiruline, porphyre et artichauts italiens

Publié le par Hooly


 Salade fraîche de l'espace


L'artichaut a quelque chose du martien unijambiste: tous ces petits bras durs dressés vers le ciel pour capter les ondes de sa planète perdue, son corps fragile protégé par une cuirasse poilue, le somptueux casque violet dont il se pare au moment des amours et le cérémonial acte de baptème vinaigretté qui précéde la dégustation de chacun de ses membres en témoignent: l'artichaut n'est pas un légume comme les autres. A ce titre, je le respecte et le vénère avec une ferveur qui n'a d'égale que celle avec laquelle je déguste les pommes de terre, qui sont à la terre ce que l'artichaud est à l'espace...

La puissance de l'artichaut s'est à nouveau révélée récemment lors d'un diner "y-a-rien-dans-le-placard ". Après avoir fait un tri drastique et crève-coeur dans mes réserves suite à une invasion de mites alimentaires, je me suis attelée à ce fameux diner qui se conclut en général par "allons-manger-un-masala-dosai-en-bas". Mais flemme de canicule, j'ai persévéré: il restait des pâtes à la spiruline, miraculeusement sauvée du massacre et un pot de "Rustici Carciofini" dont je n'avais jamais trop su quoi faire: bien m'en a pris, ces artichauds sont tendres et parfumés et s'allient magnifiquement à la saveur iodée des algues. (Petite parenthèse gastronomique et touristique de circonstance, si vous passez par Roscoff cet été, essayez de trouver cette redoutable galette de blé noir aux coeurs d'artichauts et à la crème d'algues). J'ai donc mangé voluptueusement ma salade fraîche de l'espace, couleurs surprenantes et saveurs aromatiques, et j'ai eu l'occasion de la refaire, même quand il y avait des trucs dans le placard...

Ingrédients

  • pâtes à la spiruline
  • 1 bonne poignée de porphyre (mon algue préférée)
  • petits artichauts italiens à l'huile
  • jus de citron

Cuire les pâtes al dente en salant très légèrement mais en ajoutant une bonne poignée de porphyre. Une fois égouttées, rafraîchir les pâtes sous l'eau froide.

Les mettre dans un saladier, ajouter les artichauts coupés en 2 ou en 4 selon la taille, assaisonnee avec l'huile des artichauts, du jus de citron et un peu de sel. Tout simple et très bon.

 

PS: aujourd'hui un visiteur de ce blog sera le 200 000! Occasion de mettre à l'honneur l'artichaut dont la fleur est l'emblème du blog. Alors qui est le n° 200 000? (copie d'écran pour preuve hein?)


Publié dans Plaisirs des palais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nadine 14/06/2007 19:53

c 'est sympha la recette de patres, mais on est loin de la mer en
savoie et c'est quoi les algues on peut nous les envoyer ,???

Atulya 25/08/2006 16:11

A nous la porphyre!!! Comme LR n'aime pas trop les algues qui sentent la mer, si celles-là sentent les champignons, ça devrait aller!Merci pour cette recette que j'ai lu trop tard (j'étais en Bretagne y'a 15 jours!)MiamementAtulyaPS Le "cérémonial acte de baptème vinaigretté" est particulièrement bien décrit ;-)

Hooly 26/08/2006 08:17

La porphyre est beaucoup plus fine que la salade du pêcheur, l'algue vaincra LR!

magali magaloche 11/08/2006 15:32

huummmmmmmmmmmm cà l'air trop bon !! faut que j'achéte et j'essaie !

venezia 11/08/2006 14:00

Quoi, Roscoff ? Elle est où cette galette de blé noir aux artichauts? Je veeuuuuuux l'adresse………

physalis 11/08/2006 12:25

Pas de chance c'est pas moi :-) 200042

Hooly 11/08/2006 12:33

Rendez-vous pour le passage des 300 000 alors!