Shikakai, Acacia Concinna

Publié le par Hooly

 Shikakayyyyyyyyyyy, le bousillant de saleté!


On dirait le titre d'un ènième film grand public où un Monsieur Propre japonais redoutablement armé se battrait contre le gang de la crasse ou, mieux, un épisode de la série-feuilleton du Grand Ménage où Raffa rencontrerait son homologue asiatique pour contrer les félones transnationales de la chimie qui tentent d'empoisonner la planète et ses habitants. Pourtant si vous êtes fidèles aux élucubrations électroniques de votre humble blogeuse, vous savez déjà ce qu'est le terrifiant Shikakai. Sinon, cliquez ici!

Après avoir testé l'efficacité de la poudre de neem dans le traitement de la dermite du cuir chevelu, j'ai exploré la pharmacopée indienne et ai été plus que bluffée par le shikakai... J'ai toujours eu un peu de mal avec les shampoings, si j'avais résolu les problèmes de fourches et de cheveux secs depuis mon passage au naturel, je cherchais encore un bon shampoing:

  • les Melvita me gratouillaient le cuir chevelu
  • les Logona avaient tendance à graisser un peu le cuir chevelu
  • les Lavera étaient difficiles à trouver en France
  • le savon d'alep m'a semblé un hoax quand je l'ai essayé
  • le rhassoul me va mais de temps en temps seulement car il me rend les cheveux assez électriques
  • les shampoings maison étaient un poil agressifs

Après plus de deux mois d'essai (juste un seul shampoing traditionnel dans l'intervalle), le shikakai se révèle le truc miracle! Voici quelques effets (immédiats d'ailleurs):

  • cheveux doux et qui se démèlent sans autre produit
  • l'effet démelant perture plusieurs jours
  • cheveux brillants mais qui ne regraissent pas au niveau des racines
  • plus aucun souci de gratouille du cuir chevelu
  • cheveux parfaits: ni trop volumineux comme avec le rhassoul, ni trop plats comme avec certains shampoings
  • cheveux propres pendant très longtemps

Qu'est-ce que c'est?


Je n'ai pas vraiment trouvé d'informations très satisfaisantes en français sur le shikakai. Le vrai nom est Acacia Concinna, shikakai étant le surnom, littéralement fruit des cheveux. Son pH naturellement bas est l'une des raisons données pour expliquer la douceur de son action lavante et démélante. La nomenclature CEE le décrit comme suit:

ACACIA CONCINNA EXTRACT | | | 202148-87-6 | | Acacia Concinna extract est un extrait du fruit de l'Acacia concinna, Légumineuses | | Entretien de la peau |

En médecine asiatique, il fait partie des substances acides et est recommandé pour les troubles des règles, les maladies des yeux et des intestins et les diarrhée. On le retrouve incorporé dans des shampoings pour ses propriétés lavantes. Il soigne le cuir chevelu et débarasse les cheveux de la saleté et de l'excès de sébum. En anglais, vous trouverez cette page qui détaille.


D'après mon paquet:

Hesh Poudre de Shikakai agit comme un astringent naturel pour cheveux qui met en valeur ses propriétés d'agglutination (sic!). Il fait disparaître pellicules et nettoient(sic-sic!) la saleté accumulée sur le cuir chevelu. Etant un démélant naturel pour cheveux, Shikakai fortifie racines de cheveux et promeut ()pousse luxuriante. Hesh poudre de shikakai a certaines propriétés décisives qui agissent comme fluides caloporteurs (bigre!) pour le cuir chevelu. Cette poudre doit être mélnagé avec quantité appropriée d'eau et utilisée comme une pâte sur les cheveux au lieu du savon.


Sur les photos, ça ressemble à des racines de gingembre foncé et des petites feuilles vertes mais il semblerait que la poudre provienne des gousses séchées.


Ca se trouve où et ça coûte combien?


Dans les boutiques indiennes, demander du "chikakayyyy" pas du "Chikakè" au risque de provoquer l'hilarité du vendeur (véridique!) J'utilise la marque Hesh (1,69 les 100g) mais il semblerait que la marque Meera en propose en plus grand conditionnement (un peu plus de 3 euros les 250g). Je compléterai l'article quand j'aurai testé cette dernière.


Ca s'utilise comment?


Après plusieurs essais, je procède comme suit:

  • je verse environ 1/4 du paquet (soit 25g) de shikakai pour ma grosse masse de boucle
  • j'ajoute un peu d'hydrolat de romarin et 2 gouttes d'he de gingembre et de romarin ( facultatif et à adapter à la nature des cheveux)
  • pas la peine de mettre de l'huile comme avec le rhassoul, c'est un soin très doux
  • j'ajoute environ une demi tasse d'eau très chaude.
  • je laisse gonfler 2/3 mn, le temps de préparer la douche
  • je remue bien et j'ajoute un peu d'eau chaude si besoin. La pâte gonfle moins que le henné ou le rhassoul, elle est moins "glissante" à appliquer donc je la fais assez liquide pour faciliter la répartition.
  • j'applique sur cheveux brossés et mouillés en massant bien pour que le shikakai accède joyeusement au cuir chevelu
  • pendant que le shikakai bousille la saleté, je fais autre chose, genre me savonner ou me gommer le museau
  • je remets un peu d'eau pour émulsionner, je masse bien et je rince
  • pas besoin d'après-shampoing ou de rinçage au vinaigre, les cheveux sont faciles à déméler
  • je finis par un jet d'eau froide pour resserer les écailles


Quelques conseils et remarques

  • ca sent les préparations de médecine chinoise, le champignon sec, mais l'odeur ne dure pas sur les cheveux
  • on peut faire un bain d'huile léger avant, un seul lavage au shikakai suffit à rincer (testé avec l'huile capillaire Welelda)
  • si on rince trop vite, il peut rester quelques petits morceaux de shikakai, comme certains hennés, mais ça part une fois les cheveux secs en les secouant tête en bas ou en passant un coup de brosse
  • Il arrive que le shikakai picote très légèrement le cuir chevelu
  • je l'ai testé sur des cheveux à tendance sèche, je ne sais pas ce que ça donne pour les cheveux gras, mais il existe d'autres poudres indiennes adaptés à ce type de cheveux
  • je le coupe parfois avec un peu de poudre de neem quand je sens que la dermite risque de revenir gratouiller, le neem a tendance à faire des boulettes donc il faut bien mélanger.

Valà, pour l'instant, j'ai adopté à 100% mais je suis curieuse de savoir si ça sera aussi miraculeux sur d'autres cobayes...


Liens


La page de Wikipedia

Publié dans Plaisirs du corps

Commenter cet article

dan 15/03/2015 14:03

fan

dan 15/03/2015 14:01

oui moi aussi je suis emballé, j'en avais fait un article plus petit sur thermes-solaires.com
j'aimerais bien en proposer au kilo pour les rencontres sur l'ecohameau, car c'est vraiment biodégradable, et mieux: ca se transforme en humus.
tout a fait d'accord avec ce que tu écris.
c'est la gousse de l'arbre "acacia", réduite en poudre (au blender??).

Nono 04/07/2011 20:12



Bonjour Holy,


dabord un grand merci pour ce blog très complet et riche d'informations ! bravo ;)


J'avais une question à te poser : j'ai fais 2 yuko system, je sais pas si tu en as déjà entendu parlé, il s'agit d'un lissage japonais, très efficace, je suis très satisfaite.


J'aimerais utilisé le shikalay, mais j'ai peur que ce soit en contre-indication avec mes précédents lissages, de plus je compte en refaire un en septembre 2011.


Merciiii d'avance pour ta réponse !



rachida 16/09/2010 16:59



Bonjour


pour repondre à certaine questions en effet j'ai essayé et c'est super des les premières utilisations cependant il faut faire un traitement durant plusieurs semaines, shikakai existe en savon et
aussi sous forme de shampoing, huile pratique car utilisable directement , voici lien de la la boutique ou je l'achète il sont serieux :


http://www.biorient.fr/search.php?orderby=position&orderway=desc&search_query=shika



Chaminou 16/08/2010 23:03



Première tentative pour moi, utilisé pur dans de l'eau tiède. En ouvrant le sachet, j'ai éternué et ça m'a irrité la gorge et les naseaux ! Puis je l'ai posé sur mes cheveux et m'est avis que je
n'en avais pas mis assez. Résultat : encore assez gras, pas bien lavés mais j'ai capté son côté démêlant !