Chocolat chaud aux épices

Publié le par Hooly

Chocolat chaud aux épices

J'ai découvert le vrai chocolat chaud au Mexique, dans une usine d'un minuscule village où chacun venait avec sa recette commander "son" chocolat et à la terrasse d'un hotel d'Oaxaca. On y vend le chocolat en gros morceaux grossiers, dans des petits sacs de toile de jute. On peut l'acheter aux amandes ou à la cannelle. Il faut le faire fondre longuement et le battre vigoureusement. Il y a bien longtemps que ma réserve mexicaine a rendu l'âme, mais je me console avec cette recette qui offre le plaisir d'un chocolat épais et voluptueux. Je l'aime servi brûlant dans de petits verres ou des tasses minuscules et il fait un dessert original et léger. Les copines parisiennes, blogueuse ou non blogueuse, ont testé et ont eu l'air d'aimer, alors je mets la recette ici...


Ingrédients (pour 6 tasses):

  • 1/2 litre d'eau filtrée
  • 4 cas de purée d'amande
  • 4 cas de poudre de cacao non dégraissé
  • 2 cas de miel ou de sucre roux
  • 1 cac de cannelle
  • 1 petit piment
  • 1 pincée de poivre
  • 1 pincée de muscade
  • 200g d'excellent chocolat noir en tablette


Faire chauffer à feu doux tous les ingrédients sauf le chocolat en tablette. Remuer pour dissoudre la purée d'amande. Quand le mélange bout, ajouter le chocolat en morceau, bien mélanger jusqu'à fonte complète et laisser cuire à feu très doux une dizaine de minutes afin que le mélange épaississe. Retirer le piment, fouetter vigoureusement et...déguster!

Variantes

  • A la place des épices, on peut ajouter:
    • un baton de réglisse (mélange subtile très étonnant)
    • une gousse de vanille (plus traditionnel)
    • des zestes d'oranges ou de citron
  • A la place de l'eau et de la purée d'amande, on peut utiliser n'importe quel lait végétal (soja, riz, amande...)

A propos du piment

Je n'y connais pas grand chose en piment mais apparement celui que j'utilise est un petit piment oiseau mexicain séché (artisanal, il vient de la famille de ma copine mexicaine). Il est trèèèèès fort (voir cet article si le sujet vous intéresse), donc le pili-pili peut faire affaire si on a la main légère. Mais Venezia, maitresse es épices vous recommande le piment d'Espelette plus aromatique. On le trouve dans les magasins assez traditionnellement associé au chocolat, donc je pense qu'effectivement ce doit être le plus approprié.
Pensez à enlever le piment avant de servir, ma bouche a une très mauvaise expérience du jour où j'ai oublié de le faire...

Publié dans Plaisirs des palais

Commenter cet article

carine 02/03/2007 17:46

Bonjour Holly,
Pourriez-vous m\\\'envoyer un e mail à mon adresse perso: carinmarseillaise@hotmail.fr ou me transmettre la votre, afin de prendre contact et d\\\'avoir des renseignements sur l\\\'usine que vous avez visité?        Merci beaucoup.  Carine

carine 02/03/2007 17:45

Bonjour Holly,
Pourriez-vous m'envoyer un e mail à mon adresse perso: carinmarseillaise@hotmail.fr ou me transmettre la votre, afin de prendre contact et d'avoir des renseignements sur l'usine que vous avez visité?        Merci beaucoup.  Carine

louva 01/03/2007 21:01

mzid où trouves tu le cacao non dégraissé??? le mien l'est.

Hooly 01/03/2007 22:16

C'est mon idole de la purée de noisette bien sûr : Jean Hervé himself! Un pur régal!

carine 01/03/2007 19:43

Bonjour,
J'aimerais avoir des renseignements sur l'usine de chocolat que vous avez visité au Mexique. Je prépare actuellement un reportage sur ce pays et je suis intéressée sur toutes les fêtes ou rituels autour du chocolat au Mexique. Avez-vous des infos à me transmettre?
En espérant avoir une réponse rapide de votre part. Merci beaucoup.
Carine

Hooly 01/03/2007 22:14

La région d'Oaxaca est sans doute l'endroit le plus intéressant.  Je ne sais pas trop le genre de détails qui peut être intéressant, le mieux est sans doute de m'écrire un mail (voir Contact en bas de page)

olivier 10/03/2006 18:07

bonjour,sympa le blog !commetn faites vous pour inserer les liens hyperthextes ds les articles ?merci

Hooly 11/03/2006 11:50

Il n'y a pas de méthode générale, ça dépend de la plate-forme... OB propose une interface conviviale qui traite le lien comme tel. Si on est en code source, le code est le suivant:texte apparent Ainsi, un exemple : mon blog