Dimanche 4 décembre 7 04 /12 /Déc 12:00

 
Fabriquer ses savons maison
Contrairement aux autres cosmétiques, fabriquer ses propres savons demande un certain équipement et un rigoureux respect des différentes étapes comme des recettes. La difficulté est liée à l'utilisation de soude caustique, un produit hautement corrosif et irritant pour la peau, pour les yeux comme pour les voies respiratoires.
Cependant, la fabrication de savon maison permet d'obtenir des savons d'une qualité bien supérieure à ceux du commerce. Le processus de saponification transforme le corps gras et la soude en savon et en glycérine. La glycérine est un excellent composant cosmétique, relativement couteux et que les industriels préfèrent donc vendre à part. Un savon maison conserve toute sa glycérine et est donc beaucoup plus doux pour la peau. En outre, la plupart des savons du commerce sont fabriqués à partir de déchets animaliers, si vous lisez
Sodium Tallowate ou Sodium Lardate, votre savon est à base de suif (graisse de boeuf ) ou de saindoux (graisse de porc), oui, oui, on le sait, c'est parce que vous le valez bien...

Fabriquer ses savons permet de choisir des ingrédients de qualité adaptés au type de de peau. On se prend vite au jeu des couleurs et des odeurs et une fois maîtrisés les étapes de base, la création est très satisfaisante. Seul risque: vous risquez de devenir le fournisseur attitré de vos proches...

Cet article a pour ambition de synthétiser mes connaissances sur la réalisation, mais n'est nullement exhaustif: il existe déjà d'excellents sites consacrés à ce seul sujet et je vous invite à vous y reporter avant de vous lancer...
  • Le site du Savon de Biscuit:un site complet et didactique à suivre pas à pas. Il est indispensable de le parcourir avant de se lancer.
  • Le site du Savon Artisanal de Nancy:un site un peu plus pro, très beau et avec de bonnes idées techniques. Indispensable pour se perfectionner.
  Attention, la littérature comme les informations sur Internet ne sont pas toujours fiables et on trouve des recettes dangereuses comme celles de Wikipédia ou celles du livre de M. Coss. Pensez à toujours vérifier les formules à l'aide d'un calculateur comme celui-ci.

Les différentes étapes

  Préparation des ingrédients
Une fois la recette choisie et vérifiée, peser très exactement tous les ingrédients avant de commencer la recette. Vous devez avoir:
- les corps gras
- la soude
- l'eau distillée ou autre liquide
- les ingrédients à rajouter à la trace
Préparer également le  mixer ainsi que des ustensiles pour remuer vos différentes préparations (spatules, touillettes...)


 
Préparation des moules
Sur une surface plane, préparer les moules qui recevront la pâte à savon. Cette étape devra être très rapide car le savon durcit vite, tout doit être prêt. Les différents moules sont huilés pour aider au démoulage.

 
Préparation de la soude
L'étape la plus dangereuse, chausser les lunettes, bloquer sa respiration et verser doucement la soude dans l'eau (jamais le contraire). Il est recommander de tenir le récipient par le haut et de le faire tourner doucement pour bien dissoudre la soude. Il est préférable de procéder à cette opération en plein air ou près d'une fenêtre pour ne pas respirer les vapeurs toxiques qui se dégagent pendant la première minute.


 
Préparation des corps gras
Laisser la soude se refroidir en la mettant dans un lieu sûr et faire fondre les corps gras au bain-marie en remuant doucement. La température des corps gras va monter progressivement alors que la soude va baisser en température. 
 Préparez également le  mixer ainsi que des ustensiles pour remuer vos différentes préparations (spatules, touillettes...)

 
Mise à température
Les deux mélanges doivent être à température égale (à 2 degrés près) et autour de 48 degrés. Il est possible de tricher en rafraîchissant la soude dans un bain d'eau froide ou en maintenant les corps gras au chaud dans le bain-marie


 
Mélange finale
Verser doucement le mélange de soude sur les corps gras en remuant rapidement. Ensuite, utiliser un mixer à pied pour accéler la trace, moment où la pâte à savon est suffisement épaisse pour qu'une goutte reste en surface. Mettre le mixer bien au fond et ne pas le sortir pour éviter de mettre de l'air dans la préparation.

Ajouts des ingrédients
Une fois la trace atteinte, il faut aller très vite pour éviter que la pâte à savon ne durcisse pas. Ajouter:
- les huiles végétales précieuses
- les huiles essentielles
- les colorants éventuellement dilués dans un peu de pâte
-les éléments solides (zestes, poudres...) pour un effet exfoliane ou décoratifs


 
Moulage
Verser rapidement la pâte dans les moules en utilisant la spatule pour ne pas perdre trop de pâte. Si la pâte est trop épaisse pour se répartir dans les moules, taper le moule contre une surface dure. Mettre les moules au chaud (glacière, serviettes, duvet...) pour 12 ou 24h pour qu'ils sèchent le plus lentement possible

Démoulage
Une fois les savons assez fermes pour être démoulés, enfilez des gants et les démouler délicatement. On peut à ce stade les égaliser avec un couteau, faire des inclusions ou des empreintes. Mettre ensuite les savons à séchér dans un lieu aéré pour 4/5 semaines en les retournant de temps en temps.


Précautions

  • Préparer l'espace de travail:
    • ni enfant, ni animal familier (ou sauvage!) dans les parages
    • les plans de travail doivent être parfaitement dégagés, le sol doit être libre
    • garder de l'eau à proximité en cas d'accident. Je remplis l'évier d'eau froide en y ajoutant un jet de vinaigre: j'y mets au fur et à mesure les ustensiles qui ont été en contact avec la soude
  • Porter impérativements des vêtements qui couvrent tout le corps, des lunettes de protection et de gros gants. J'utilise mes lunettes de piscine (les mêmes qui me servent à éplucher les oignons). Pour les gants, je superpose deux paires: une paire de gants de chirurgien pour les phases sans danger, le pesage et les manipulations finales, une paire de gros gants en caoutchouc à partir du moment où la soude et l'eau ont été mélangées.
  • Avant de commencer, vérifier que tous les composants ont été pesés et sont prêts à être utilisés. Vérifier aussi que les moules sont huilés et prêts à recevoir la pâte à savon
  • Les savons mettent au moins 4 semaines à sécher, pendant toute la période de séchage, ils demeurent corrosifs: toujours utiliser des gants pendant leur manipulation. On peut utiliser du papier PH pour vérifier qu'ils sont utilisables à l'issue de la période de séchage.
  • Une fois votre recette terminée, laver soigneusement les ustensiles et les surfaces de travail en conservant vos gants. Si vous avez des déchets, protégez-les avant de les mettre à la poubelle pour éviter que quelqu'un ne puisse les toucher.
  • Il est fortement conseillé d'avoir du matériel réservé à la savonnerie: mixer, spatules ou moules ne devraient pas être utilisés pour la cuisine s'ils ont servi pour faire des savons.
Bibliographie

Les sites Internet sont suffisement bien faits pour se passer de livre, surtout pour le savonnier débutant. Voici cependant trois livres de ma bibliothèque...




Savons et parfums faits maison

Catherine Bardey, Könemann, 2000

épuisé

Commentaires: Un bon livre introductif, joli et bien fait pour comprendre les processus. Il présente les différentes techniques: à chaud, à froid, la refonte, les savons à la glycérine.  Beaucoup de conseils et d'idées à adpater,mais insuffisant pour qui s'intéresse de près à la savonnerie.





Soapmaker's companion

Susan Miller Cavitch, Storey Publishing, 1997

17,11 euros

Commentaires:  C'est incontestablement LE livre à avoir. Très complet, très bien fait, il contient tout ce qu'il y a à savoir. Seul problème, cette bible du savonnier n'est pas disponible en français. A réserver aux anglophones donc. Attention, bien que des dessins illustrent le texte de manière très pédagogique, ceci n'est pas un "beau livre", mais un outil précieux sans belle photo...





Délicieux Savons

Mélinda Coss, Könemann, 2000

13,72 euros

Commentaires: Si on oublie les recettes parfois fantaisistes ou même dangereuses, ce livre est un bon complément au Soapmaker's companion car il propose de très belles présentations mises en valeur par de jolies photos. Donc on garde les idées et on oublie les recettes. .


Quelques idées

Voici quelques-une de mes réalisations

Orange très douce
Une base de karité, beurre de coco, d'huile de sésame et de macadamia, parfumée à l'orange douce et parsemée de zeste d'orange bio.
  .
 


 Lavande de filles

Une base de karité, beurre de coco et huile d'olive, parfumée de lavandin
Pour la couleur, un peu d'argile rose ou de pigment violet soupoudrés de quelques fleurs de lavande et de paillette pour le corps (recette ici)
Précieux de Noël au cacao
Une base de palme, beurre de coco, beurre de cacao et huile d'olive aux magiques essences d'orange douce et de benjoin.
Pour la couleurs brune, du cacao en poudre et quelques carrés de chocolat relevé de feuille d'or jaune. Un peu d'or rose pour rendre encore plus précieux les versions chocolat blanc(recette ici)



Plaisir Vétiver/pamplemousse

Une base de karité, beurre de coco et huile d'olive aux essences enchanteresses de vétiver et pamplemousse. Pour la couleur, des zestes de pamplemousse et un soupçon d'argile verte (recette ici)


Articles à venir:
  • Les recettes des savons de Noël
  • Colorer ses savons maison
  • Moules pour savons maison
  • Les ingrédients pour savons
  • Idées d'emballage pour savons...

Par Hooly - Publié dans : Plaisirs du corps
Ecrire un commentaire - Voir les 49 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus